loader image

Master Document Numérique et Humanités Digitales

Le master Document Numérique et Humanités Digitales (DNHD) forme des professionnels des nouveaux métiers documentaires et analytiques numériques.

La formation fait appel au monde professionnel régional et au-delà en comptant dans son équipe pédagogique une variété d’acteurs impliqués ainsi que des chercheurs du domaine.

Le master est associé au laboratoire MICA (Médiations, Information, Communication et Arts) de l’Université Bordeaux Montaigne. La formation s’inscrit pleinement avec les axes stratégiques en matière de politique de la recherche de l’établissement et tout particulièrement au niveau de l’axe « études digitales : des données aux dispositifs » (E3D) du MICA. Plusieurs projets pluriannuels de recherche contribueront à nourrir les enseignements et le développement d’une posture réflexive chez les étudiants.

La formation favorisera l’accueil d’étudiants étrangers en provenance notamment des universités partenaires, ainsi que la mobilité sortante des étudiants vers les établissements partenaires tout en élargissant les possibilités à d’autres universités.

La formation est organisée autour d’un tronc commun sur les trois parcours de la mention humanités numériques au semestre 1 avant deux semestres spécifiques, le semestre 4 étant consacré au stage et à la réalisation d’un dossier mémoire. Certains enseignements peuvent être mis en ligne (pour tout ou partie du cours selon les enseignements concernés).

L’insertion professionnelle est encouragée par 2 stages obligatoires (de 2 à 4 mois en master 1 et de 4 à 6 mois en master 2). La réalisation à l’étranger des stages est encouragée.

Dans ce master sont particulièrement visées les compétences suivantes :

  • Être en capacité de donner du sens à un corpus informationnel élaboré à partir de données massives et de communiquer les informations auprès d’une diversité de publics et dans des contextes variés (domaine de la santé, de l’enseignement, des technologies de l’information et de la communication, des collectivités territoriales…).
  • Mobiliser les outils et méthodes pour la conduite de projets numériques adaptés en fonction des contextes en tenant compte des dimensions éthiques, économiques et réglementaires.
  • Maîtriser les principes des langages de réalisation et de diffusion de ressources et services numériques écrits et visuels.
  • Développer une culture du numérique au sein d’une organisation, d’un collectif (en termes de dispositifs, d’analyses de données, aussi bien au niveau de la conception que de l’analyse.

La formation ouvre à différents secteurs et types d’organisations publiques ou privées notamment pour des emplois de type : ingénieur en humanités numériques, chef de projet corpus et données numériques, chef de projet humanités digitales, producteur et gestionnaire de contenu…

  Pour plus de détails sur les contenus et modalités de recrutement, consultez et téléchargez la plaquette sur le site internet de l’Université : cliquez ici


En savoir plus